Biologie Moléculaire

Le secteur de biologie moléculaire en infectiologie

L’activité de biologie moléculaire en infectiologie se situe sur le plateau technique d’urgence et de permanence de soins à Montpellier.

Ces techniques moléculaires se basent sur l’analyse de l’ADN ou de l’ARN des pathogènes recherchés et prennent une place incontournable dans la stratégie diagnostique des cliniciens. Elles leurs apportent une plus-value indispensable à la prise en charge optimale de leurs patients.

En infectiologie ces techniques offrent une sensibilité et une spécificité bien supérieures aux techniques d’identification habituelles permettant en outre l’identification de pathogènes (Virus, Bactérie) inaccessibles par les techniques classiques.

Trois catégories de pathogènes sont actuellement identifiables par notre secteur de biologie moléculaire :

Les Infections Sexuellement Transmissibles : Chlamydiae Trachomatis et Neisseria Gonorrhoeae et Mycoplasma Genitalium

Ces infections sont en recrudescence et parfois asymptomatiques.

Pour les Chlamydiae seule une technique de biologie moléculaire offre un diagnostic de certitude.

Les infections à Mycoplasma Genitalium sont très largement sous diagnostiquées car identifiables uniquement en biologie moléculaire. Elles sont responsables d’infections uro-génitales basses chez l’homme et la femme.

Détection et Quantification des charges Virales  pour l’Hépatite B (HBV), l’Hépatite C (HCV), et le HIV :

Grâce aux techniques de PCR temps réel l’approche moléculaire permet aussi de :

  • mesurer la quantité d’un virus présent dans le sang
  • orienter et adapter le traitement thérapeutique
  • contrôler l’efficacité d’un traitement

Les Pathogènes respiratoires : Bordetella Pertussis et Parapertusssis (Coqueluche)

La vaccination de masse contre la coqueluche interfère avec les diagnostiques sérologiques qui ne sont que très rarement interprétables.

Seules les techniques de biologie moléculaire permettent de poser avec certitude un diagnostic de Coqueluche et donc d’initier un traitement efficace.

Enfin , il est important de noter que tous ces tests sont pris en charge par l’assurance maladie en dans le cadre d’une prescription médicale précise.