Retour à la presse

2017 (14)

2016 (15)

2015 (56)

2014 (30)

2013 (1)

2012 (1)

2011 (2)

Midi Libre : A Montpellier, les progrès de la fécondation in vitro font des miracles.

publié le : 28 mai 2014

A Montpellier, les progrès de la fécondation in vitro font des miracles. Un couple infertile raconte l’histoire d’Adam et Sarah, ses enfants biologiques. A Montpellier, les progrès de la fécondation in vitro font des miracles. Un couple infertile raconte l’histoire d’Adam et Sarah, ses enfants biologiques.

C’était comme un cadeau du père Noël. Aussi merveilleux à l’arrivée mais aussi improbable au départ, compte tenu des handicaps : des ovaires polykystiques pour elle, ce qui limite fortement l’ovulation, avec des traitements lourds engagés pour tenter d’avoir un bébé. Une analyse de sperme pas terrible pour lui, un handicap lourd pour féconder un ovule et faire un enfant. Après deux ans et demi de doutes, d’interrogations, d’analyses, de traitements, François et Nathalie (prénoms modifiés) , en couple depuis dix ans, sont parvenus à être parents. Doublement. Adam et Sarah, leurs jumeaux nés pendant les dernières fêtes de fin d’année, n’en finissent plus de remplir leurs journées. Le résultat, ils le doivent à l’équipe de procréation médicale assistée (PMA) de la clinique Saint-Roch (Montpellier) qui s’est emparée, en même temps que le CHU de Montpellier, d’un procédé qui améliore sensiblement les résultats de la fécondation in vitro, la vitrification. C’était comme un cadeau du père Noël. Aussi merveilleux à l’arrivée mais aussi improbable au départ, compte tenu des handicaps : des ovaires polykystiques pour elle, ce qui limite fortement l’ovulation, avec des traitements lourds engagés pour tenter d’avoir un bébé. Une analyse de sperme pas terrible pour lui, un handicap lourd pour féconder un ovule et faire un enfant. Après deux ans et demi de doutes, d’interrogations, d’analyses, de traitements, François et Nathalie (prénoms modifiés) , en couple depuis dix ans, sont parvenus à être parents. Doublement. Adam et Sarah, leurs jumeaux nés pendant les dernières fêtes de fin d’année, n’en finissent plus de remplir leurs journées. Le résultat, ils le doivent à l’équipe de procréation médicale assistée (PMA) de la clinique Saint-Roch (Montpellier) qui s’est emparée, en même temps que le CHU de Montpellier, d’un procédé qui améliore sensiblement les résultats de la fécondation in vitro, la vitrification.

Lire l’article sur Midi Libre : 2014.05.28 Midi Libre FIV – Adam et Sarah, ces bébés de l’espoir